03 84 75 21 44
  06 64 81 21 44

contact@solro.fr

Géothermie et Aquathermie

Les pompes à chaleur géothermiques utilisent la chaleur du sol.

Sans doute le système de pompe à chaleur le plus performant, l'aquathermie est en réalité une sous-famille de la géothermie, qui reprend les mêmes principes mais utilise la chaleur d'une source aquatique comme une nappe phréatique par exemple, ou encore un puits, voire une rivière ou un lac. Pour optimiser le rendement énergétique déjà fort de cette installation, l'idéal est d'utiliser une pompe à vitesse variable et de rejeter l'eau dans un second puits, en aval de la nappe phréatique.

On distingue deux systèmes de captage différents : l'horizontal et le vertical. 

Pour le captage horizontal, on enterre à environ 1 mètre du sol un réseau de réseau de tubes parallèles qui font circuler un liquide calo-porteur ou le fluide frigorifique. Moins couteuse, ce type d'installation contraint néanmoins à disposer d'une surface suffisamment grande et sans arbres pour éviter que toutes racines endommage l'installation.

A l'inverse, le captage vertical, qui consiste à forer profondément dans le sol un long tube, est plus coûteux mais ne dénature pas le sol et permet la plantation d'arbres.

Climatisation réversible

Les nouvelles pompes à chaleur peuvent être installées avec un sytème de valve qui fait basculer sur commande le cycle compression / détente et permet, selon le besoin, d'être inverties pour produire du rafraîchissement et non du chauffage. On parle alors de climatisation réversible.

Il en existe deux grands types différents : les monoblocs et les splits.

Aérothermie

Une pompe à chaleur aérothermique extrait la chaleur de l'air extérieur, toujours disponible en abondance, et la conduit vers un air intérieur. Un des principaux avantages de ce système est qu'il peut facilement être réversible et donc faire office de chauffage comme de climatiseur.

Dans le cadre d'une VMC double-flux, l'aérothermie est également un système très pertinent dans le cadre du renouvellement de l'air humide ou vicié et permet d'assurer une excellente ventilation de la pièce.

 

Le chauffage sanitaire solaire thermique

Le chauffage solaire thermique utilise le rayonnement du soleil, gratuite et inépuisable, dans le but d'échauffer un fluide.

Le plus souvent placés sur la toiture, des capteurs solaires transforme ce rayonnement en chaleur pour l'utiliser directement pour chauffer l'eau d'une habitation par exemple.

Ce système peut faire réaliser des économies spectaculaires sur une facture énergétique puisqu'avec la rayonnement que connaît la France, il permet de couvrir environ la moitié des besoins annuels d'une famille en eau chaude.

 

L'état soutient les énergies renouvelables : faites baisser votre coût d'installation !